15 produits locaux des Canaries à goûter ou à offrir

Vous passez votre séjour aux îles Canaries et voulez savoir ce qu’on y trouve de typique ? Que ramener des Canaries et quels produits locaux sont typiques pour les îles Canaries ?

Comme nous avons passé 10 mois aux Canaries, nous vous parlerons des spécialités canariennes soit à goûter sur place soit à offrir comme idée cadeau. Cela n’est pas étonnant, nous sommes très gourmands. D’ailleurs, sur cette même thématique, vous trouverez notre article sur les 10 plats typiques des Canaries.

L’archipel des Canaries est composé de 7 îles d’origine volcanique : Lanzarote, Fuerteventura, Gran Canaria, Ténérife, La Gomera, La Palma et El Hierro. Elles sont toutes différentes les unes des autres. Les deux premières sont très sèches car à cause de leur basse altitude, elles n’arrivent pas à retenir les nuages et par conséquent les précipitations. Cela n’a pas empêché l’humain de trouver des solutions et faire pousser par exemple des vignes dans un sol volcanique alimenté en eau avec du goutte à goutte.

Plus on va vers l’ouest de l’archipel, plus on trouve des coins de verdure avec de la végétation et des arbres. Le climat canarien est très clément toute l’année. En hiver, la température en journée avoisine en moyenne les 18 °C et en été les 25 °C. Des conditions idéales pour faire pousser des fruits tropicaux sur ces îles orientales des Canaries et de les transformer en délicieux produits.

Les spécialités locales dans notre liste sont celles que nous avons goûtées et qui sont soit typiques pour toutes les îles soit pour une île particulière. Les produits fabriqués aux Canaries portent souvent une étiquette avec le drapeau canarien. Vous trouverez la plupart des produits dans les supermarchés, comme HiperDino (ou SuperDino) qui est un supermarché canarien. Il y a aussi des supermarchés Mercadona, Lidl, Spar et sur certaines îles aussi Carrefour et Alcampo (Auchan). Bonne dégustation !

1. Vin canarien (vino canario)

Malgré un sol volcanique et un manque de d’eau, les Canaries ont su développer une culture viticole sur toutes les îles. Cela peut surprendre de voir des vignes pousser au ras du sol dans une terre volcanique toute noir sur Lanzarote où il n’y a presque aucune végétation sauf des cactus et d’autres espèces adaptées à la sécheresse. Chaque pied de vigne est entouré par un muret en pierres volcaniques pour le protéger du vent ce qui créé un magnifique paysage architectural.

Les îles produisent aussi bien du vin blanc que du rouge. Son goût est agréable en bouche, parfois bien prononcé dû à l’environnement dans lequel la vigne pousse. Le mieux, c’est d’acheter le vin dans une bodega (une cave) pendant votre visite des îles en voiture. Vous aurez ainsi la possibilité de faire une dégustation avant l’achat. Attention, elle n’est pas toujours gratuite et parfois, on ne vous la facture pas si vous achetez ensuite des bouteilles. Bien évidemment, vous trouverez aussi quelques vins canariens dans les supermarchés.

Nous n’avons pas de recommandation à vous faire, tous les vins ont un goût différent. Il existe des bodegas plus connues que d’autres, mais également avec un prix plus élevé. Vous trouverez les listes des caves sur les brochures dans les offices de tourisme, probablement celles, qui payent pour la publicité. Et les autres, moins connues mais qui valent le détour, vous tomberez dessus en vous baladant dans les coins perdus des îles. Le prix d’une bouteille de vin (75 ml) varie selon le prestige de la cave ou du prix que l’assemblage a gagné à des concours. Comptez autour des 8-12 Euros la bouteille.

2. Rhum et rhum-miel (ron y ron-miel)

Ron miel - produit typique des Canaries

Le rhum et le rhum-miel sont des spécialités que vous ne pourrez pas manquer aux Canaries. Allez voir comment le rhum se fabrique à la rhumerie d’Arucas à Gran Canaria ou d’Aldea à La Palma. Ils font les meilleurs rhums et ce sont ceux que nous avons toujours en stock. Aldea a des rhums de différents âges, des whiskeys (à ne pas confonde avec le whisky), le fameux rhum-miel mais aussi rhum-café ou rhum-caramel, de vrais délices. Vous trouverez certaines bouteilles aussi dans les supermarchés comme HiperDino.

3. Gofio

Le gofio est très utilisé dans la cuisine canarienne. Il s’agit d’une farine. Les grains de blé, de mais, d’avoine ou d’orge sont d’abord torréfiés et ensuite moulus ce qui donne à la farine un goût particulier. Le gofio s’utilise pour préparer des plats avec ou sans cuisson, sucrés ou salés. Par exemple pour le plat typique gofio escaldado, des sauces, des cakes, des desserts, des boules de gofio sucrées sans cuisson, la mousse de gofio… A acheter dans tous les magasins et supermarchés ou même les moulins. Différentes marques : Comeztier, El Piña ou des moulins locaux, différents prix : dès 1,55 €/kg.

4. Mojo

Mojo est une sauce à base d’ail, d’huile et du vinaigre. Selon les ingrédients rajoutés, les mojos seront de couleur différente. Les plus courants sont le mojo verde (de couleur verte – au poivron vert et à la coriandre) et le mojo rojo ou bien mojo picón (de couleur rouge – au piment rouge). Le mojo accompagne surtout les fameuses papas arrugadas ainsi que d’autres plats ou le pain en entrée. Notre préférence va pour le mojo picón. Vous pourrez acheter le mojo tout prêt dans tous les supermarchés ou un mélange d’épices que vous mélangerez ensuite à l’huile et le vinaigre. Mais le mojo fait maison est le meilleur.

5. Barraquito

Barraquito - café canarien

Pour changer du café classique, que diriez-vous d’une spécialité locale : un café canarien ? C’est une boisson au café très populaire aux Canaries. Elle se prépare avec du lait condensé, de la liqueur (normalement Licor 43), du café et du lait. Vous pouvez demander aussi une version sans alcool. Prix pour un petit verre : environ 1,50 €, pour un gros verre : environ 2-4 €. Précisez la taille et si vous voulez avec ou sans liqueur lors de la commande.

6. Sirop de palmier (miel de palma)

Miel de Palma - produit canarien

L’île La Gomera est connue pour ces palmiers dont on extrait le cœur. Le liquide ressemble à du sirop. C’est un vrai délice sur les desserts mais aussi sur le fromage. Vous pourrez vous procurer le miel de palme dans les magasins et supermarchés de toutes les îles, au rayon Bio. Ce sirop fera une idée cadeau des Canaries très originale.

7. Fromage (queso)

Les îles Canaries sont des îles volcaniques plutôt sèches. Les chèvres sont parfaitement adaptées à ce type d’environnement. Par conséquent, vous y trouverez toutes sortes de fromages au chèvre. Sur les îles plus vertes qui se trouvent à l’ouest de l’archipel, on y trouve aussi des brebis et des vaches dont le lait est ensuite mélangé à celui de chèvre.

Vous trouverez les affinages suivants pour les fromages : fresco (fromage frais), semi-curado (fromage à pâte molle), curado (fromage à pâte dure), ahumado (fromage fumé).

Vous trouverez du fromage partout. Sur les marchés, dans les supermarchés ou directement chez le producteur dans les fromageries locales lors de vos escapades en voiture. Certains fromages ont une plus grande renommée comme le queso majorero de Fuerteventura ou le queso de Flor de Guía de Gran Canaria. Les prix des fromages se situent entre 8 et 15 Euros/kg.

8. Almogrote gomero

Almogrote - spécialité des Canaries, île La Gomera

Que diriez-vous d’une pâte à tartiner au fromage typique des Canaries ? Vous trouverez cette spécialité sur l’île La Gomera. Il s’agit d’un mélange de fromage de chèvre (à pâte dure), de l’huile d’olive, de l’ail, tomate et piment à déguster sur du pain. Les boutiques et les supermarchés vendent l’almogrote tout prêt, par exemple sous la marque Ardodey Fortaleza. Son goût est tout de même un peu fort et nous préférons la version faite maison (voici la recette). Et si passez par La Gomera, allez le déguster à la Tasca Las Cruces à Agulo.

9. Quesadilla

Quesadilla - spécialité des Canaries, île El Hierro

Avec tout ce fromage sur les îles, il n’est pas étonnant qu’il se mange aussi en version sucrée. Quesadilla est un gâteau au fromage typique de l’île El Hierro. C’est une vraie institution là-bas, chaque fabrique à sa propre recette et les goûts diffèrent d’une fabrique à l’autre, par contre, la forme reste toujours la même. La plus connue est la Quesadilla Adrián Gutiérrez à Valverde, mais il y a aussi La Herreña à Frontera, Torres à Isora. Sur les autres îles, vous trouverez la quesadilla de la fabrique Herreña dans le supermarché HiperDino. Prix 1,80 Euros/pièce de 150g.

10. Fruits tropicaux

Avec son climat doux toute l’année, ce n’est pas étonnant que les Canaries sont un endroit parfait pour les fruits tropicaux. La star, c’est le platane. Il s’agit de petites bananes locales qui ne poussent qu’aux Canaries. C’est surprenant de se promener au milieu des plantations délimités par des murs et de voir pour la première fois un arbre à platanes. Les prix peuvent varier énormément, selon les endroits et la saison, de 0,60 € jusqu’à 2 €/kg.

Il y a ensuite la papaye, la mangue, la figue, le melon, l’orange, le citron, l’avocat, la figue de barbarie. Ce n’est pas parce que c’est produit localement que ça ne coûte vraiment rien. Les ananas sont cultivés surtout à El Hierro et vendus directement à la Coopérative de la Frontera, prix dès 2,80 €/kg selon le calibre. Avez-vous déjà vu une plante d’ananas ? Autour de la coopérative, il y a des champs d’ananas à perte de vue.

Une autre attraction sont les amandiers qui poussent au bord des routes et des chemins. Quand ils sont en fleur, c’est un vrai délice pour les yeux : des fleurs roses à perte de vue.

11. Les cigares (los puros)

Un souvenir complétement surprenant à ramener des Canaries sont les cigares canariens, ou los puros, comme disent les canariens. Il y a deux îles où vous pourrez admirer la fabrication des cigares : Tabacos Arturo à Garachico sur l’île de Ténérife et sur l’île La Palma à plusieurs endroits, comme Puros Artesanos Julio. Vous pouvez visiter aussi le Musée del Puro Palmero, ou aller acheter les cigares dans les boutiques à Santa Cruz de La Palma.

Dans le passé, lors des sécheresses et de la famine sur les îles, la population canarienne a fui au Venezuela et au Cuba où elle a acquis entre autres le savoir-faire de la fabrication des cigares. Une fois rentrée au pays, le marché de los puros canarien s’est développé. Vous pourrez vous en procurer pratiquement partout, dans les boutiques et aussi dans les supermarchés (p.ex. HiperDino).

12. Jus de canne (guarapo de caña)

Marché sur l'île La Palma, les Canaries - jus de canne frais
Jus de canne frais à déguster au marché sur l’île La Palma

Vous connaissez le sucre de canne mais saviez-vous qu’on peut déguster la canne en forme de boisson rafraichissante ? Non, il ne s’agit pas de faire un mélange avec du sucre de canne, il s’agit bien du jus. La canne est pressée ce qui donne un jus très condensé. En le mélangeant avec du jus de citron, voilà une boisson délicieuse à déguster. Vous en trouverez sur les marchés sur l’île La Palma, comme par exemple au marché du paysan Mercadillo del Agricultor de Puntagorda ou au marché aux puces à Argual. Prix : 2 €/verre.

Saviez-vous que la canne peut aussi se mâcher ? Demandez au marché une branche de canne, ils vous la vendront. Enlevez la peau tout autour de la branche et coupez-la en bâtonnets, un peu comme vous faites avec une carotte ou un concombre. Mâchez un bâtonnet et sucez le jus. Une vraie douceur.

13. Turron

Turron de fiesta - produit canarien

Les Canaries et leurs amandiers en fleur, quel beau spectacle si vous arrivez à la bonne saison. Et encore mieux, quel délice pour déguster les amandes en dessert. Le turron sont des galettes fourrées d’une farce à base d’amande. Le turron est très populaire lors des fêtes traditionnelles à Gran Canaria. Il est fabriqué à Teror (avec son typique emballage jaune transparent) mais aussi dans d’autres petites villes. En dehors des fêtes, vous pourrez en acheter chez HiperDino.

14. Café de Agaete

Des graines de café qui poussent en Europe en pleine nature, vous y croyez ? Absolument, la vallée de Agaete à Gran Canaria est le seul endroit en Europe qui cultive le café. La première référence écrite de ce café a été découverte récemment. Il a été mentionné lors de la 3ème Exposition universelle à Paris en 1878 où il a gagné la médaille de bronze dans la catégorie nourriture. La production étant très petite et locale, vous pourrez plutôt vous en procurer dans la vallée de Agaete. Il est aussi à déguster dans les cafés de la ville d’Agaete, précisez bien que vous voulez le café de Agaete. Il est fait dans une cafetière italienne, prix 5 € pour deux petits cafés.

15. Queso de almendras

Queso de almendras - gastronomie canarienne

Malgré son nom, il ne s’agit pas d’un fromage (queso en espagnol) mais bien d’un gâteau traditionnel de l’île La Palma. C’est le gâteau le plus sucrée que nous ayons goûté. Pas surprenant, il contient autant de sucre que d’amandes. Il vaut mieux oublier votre régime. Il a forme et un emballage jaune transparent très typiques.

4 réflexions sur “15 produits locaux des Canaries à goûter ou à offrir”

    1. Aaaah Sophie, c’est dangereux hihi. Car quand on y goûte, on doit regoûter encore et encore. Et c’est vraiment canarien.
      Santé!

  1. Super article…on va essayer de trouver tous ces produits pour les déguster. Petite précision…le relais pour la recette de l’Almogrote Romero ne fonctionne pas…hic!!!

    1. Absolument, tout est à déguster! Attention à la prise de poids toutefois

      Voilà, le lien vers la recette d’Almogrote est rajouté. C’est en espagnol, mais c’est tellement facile à faire: fromage, tomates, ail, piment, huile d’olive, sel. Almogrote dans le commerce est un peu trop fort pour nous, ils mettent du fromage trop affiné (trop vieilli) et ça pique un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.