Heike et Herwig sur un Allures 44 – voilier WORLDDANCER II (Allemagne)

Equipage

Heike et Herwig

Age : 60+

Pays

Allemagne

voilier Worlddancder II - Heike et Herwig

Départ en voyage

Juin 2015

Style de voyage

A temps plein, pour une durée illimitée et sans plan précis

Itinéraire jusqu’à présent

Allemagne – côte atlantique de l’Europe – Madère – Canaries – Cap Vert – Petites Antilles – Guyana – Suriname – Guyane française – Petites Antilles – Jamaïque – Cuba – Iles Caïmans – Bahamas et USA – Grandes Antilles – Guatemala, Mexique et USA plusieurs fois – Panama

Itinéraire pour la suite

Pour la prochaine saison cyclonique : Guatemala. On verra pour la suite après. Le Pacifique probablement pas.

Expérience en voile avant le départ

Herwig faisait de la voile depuis toujours, il est tombé dans la marmite quand il était petit. Nous avons eu pendant 5 ans un petit bateau sur la Mer Baltique et avons aussi fait de la location de charter pendant les vacances.

Décision de partir en voilier

C’était un projet pour la retraite. Nous avons vendu notre entreprise, notre maison, les enfants étaient grands. C’était le bon timing, nous n’avions plus d’obligations, nous étions libres pour réaliser ce projet de voyage.

Bateau

voilier Worlddancer II autour du monde

Allures 44, 44 pieds = 13,60m. La coque est en aluminium et le pont et le cockpit en polyester.

Il était construit en 2007 et nous l’avons acheté en décembre 2010. Nous avons navigué dessus en Mer Baltique et fait quelques améliorations pour finalement partir de Hambourg (Allemagne) en juin 2015.

Pourquoi ce type de bateau ?

C’est un bateau de grande croisière, il était équipé pour le voyage au long cours et il a une quille relevable. L’Allure est réputé pour sa stabilité et sa sécurité. Et comme c’est un bateau en aluminium, il ne perd pas de valeur.

Frais de voyage

Une moyenne de 2000-2500 Euros/mois tout inclus, y compris les assurances.

Il faut rajouter à cela les plus grandes réparations et mises-à-jour. Et si nous voulons rentrer en Allemagne pour quelque temps, il y a un budget en plus pour mettre le bateau dans une marina ou au sec, les billets d’avion et la vie en Allemagne dont le coût de la vie est plus élevé.

Bien sûr, le budget est individuel à chacun.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce mode de vie ?

L’aventure, la liberté, la spontanéité, voyage au ralenti, la vie en plein air, la nature.

Sur l’année, avec notre style de voyage au long cours, nous passons assez peu de temps en navigation.

Ça nous laisse du temps pour mieux découvrir les pays. Nous avons la liberté de nous dire que nous restons ou au contraire, que nous partons si l’endroit ne nous plaît pas. Comparé à la vie terrestre, il faut se trouver de nouvelles occupations et de nouveaux hobbies adaptés à la vie en mer. Ça apporte un peu d’activités à s’en occuper.

Qu’est-ce que vous aimez moins dans ce style de vie ?

Les réparations et la recherche de pièces détachées et de rechange. C’est extrêmement compliqué d’en trouver ou même mission impossible.

Destinations préférées et pourquoi

L’Amérique centrale, le Mexique, le Bélize, le Guatemala : les paysages y sont magnifiques.

Surtout à Rio Dulce au Guatemala qui est un monde complètement à part, une région impressionnante.

Rio Dulce est aussi la meilleure destination pour les réparations, le matériel, une main d’œuvre hautement qualifiée. Il y a une grande communauté de navigateurs, surtout pendant la saison cyclonique.

Mais c’est aussi une destination prisée des locaux pour venir se ressourcer. Une région charmante, sans routes, beaucoup d’étrangers s’y sont établis. Nous avons également aimé le Portugal et l’Espagne. La côte atlantique avec ses magnifiques baies et les petites îles. Un vrai paradis pour les navigateurs. Et puis la Galice et les Iles Canaries.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs tourdumondistes en voilier ?

Si vous avez deux mains gauches, le bateau n’est probablement pas pour vous. Il faut aimer bricoler et apprendre à tout réparer sur un bateau car il y a toujours quelque chose qui tombe en panne.

Prenez des cours, apprenez, préparez-vous avant le grand départ. C’est important pour la sécurité à bord.

Essayez d’abord de naviguer avant pour voir si ça vous plaît. Louez un bateau de charter pour vous entraîner. Commencez lentement et progressez. En voyage en voilier, il faut savoir prendre le temps et respecter la mer. Le vent déterminera votre destination. N’ayez pas de plans trop précis, la météo les chamboulera toujours.

Contact

2 réflexions sur “Heike et Herwig sur un Allures 44 – voilier WORLDDANCER II (Allemagne)”

  1. Patrice Fontaine

    Bonjour,
    Merci pour ce retour. Je suis en phase avec cette analyse: il faut être bon bricoleur (au sens propre du terme) pour naviguer au long court.
    Merci aussi d’avoir signalé cet endroit où il est possible de faire réparer son bateau efficacement et à moindre coût. C’est important de le savoir.
    Nous sommes en route pour notre tour (ENFIN….!) après des mois de préparation de notre Oceanis 473.
    Madère nous tend ses bras ensorceleurs… après une traversée plutôt musclée de la Bretagne.
    Vous pouvez nous suivre sur notre blog: http://www.ar-men29.fr.
    Je ne terminerai pas sans remercier les svsilkap pour leur site vraiment bien fait, franc, sans chichi: félicitations.
    Patrice sur Ar-men

    1. Salut Patrice,
      Oui, effectivement, enfin ! Les joies du voyage commencent pour vous deux.
      Mais aussi les joies du bricolage et des galères.
      Ca vous fera plein d’aventures à raconter.
      On vous suit dans votre périple !
      Bises à vous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.