Dajana et Ivo sur un Bénéteau Oceanis 440 – voilier SILKAP (Suisse)

Equipage

Dajana : une quarantenaire
Ivo : un soixantenaire

Pays

Suisse

Mais Dajana est originaire de Slovaquie et Ivo du Portugal

Dajana et Ivo du voilier Silkap

Départ en voyage

Septembre 2018

Style de voyage

Au long cours à temps plein, pour 7 à 10 ans tant qu’on a l’envie, la santé et le budget

Itinéraire jusqu’à présent

La Méditerranée – Gibraltar – Portugal – Iles Canaries – Cap Vert – Petites Antilles – Curaçao – Colombie – Panama

Itinéraire pour la suite

Canal de Panama – Mer de Cortez (Mexique) – Polynésie française et après on verra

Expérience en voile avant le départ

Nous n’avions absolument aucune expérience de voile quand nous avons pris la décision de partir voyager en voilier.

Mais comme nous avions presque 4 ans pour préparer le projet, alors nous avons fait le permis mer suisse ainsi que d’autres formations.

Décision de partir en voilier

Ivo cherchait un nouveau projet de vie suite à un burn-out et à la perte d’emploi. C’était en 2013-2014. La lecture du livre « Ecole buissonnières dans le Pacifique Sud » l’a inspirée pour partir en voilier.

Le livre décrit les aventures d’une famille belge qui est partie en catamaran pour un tour du monde sans aucune expérience de voile.

En 2013-2014, Dajana cherche également un nouveau projet de vie et réfléchit même à quitter la Suisse.

A ce moment, c’est aussi notre rencontre. Et seulement après 4 mois de relation toute fraîche, Ivo propose de partir voyager en voilier autour du monde.

Un pari risqué : nous ne nous connaissions pas bien et ne savions même pas naviguer.

Ca passera ou ça cassera !

Voici toute l’histoire qui nous a décidé de tout quitter et de partir.

Bateau

voilier Silkap - tour du monde en voilier

Bénéteau Océanis 440 de 1991, 44 pieds = 13,16m

Nous l’avons acheté en novembre 2017, seulement 10 mois avant notre départ en tour du monde.

Pourquoi ce type bateau ?

Nos critères de choix étaient assez limités car nous étions des débutants. Ce bateau était une occasion qui s’est présentée.

Il était en bon état malgré son âge. On l’a acheté. Point final.

Voici nos critères de choix très rudimentaires.

Coût du voyage

1760 Euros/mois : c’est une moyenne sur nos 4 ans de voyage.

A cela se rajoutent les grosses réparations et le gros matériel (nouveau gréement et enrouleur, refonte du safran et réparation d’une partie de la coque, déssalinisateur, batteries, nouveau génois etc.).

Avec tout cela inclut, le coût du voyage se monte à env. 3000 Euros/mois en moyenne sur les 4 ans de voyage. Mais ces grosses réparations sont un investissement à long terme.

Nous parlons du budget dans nos différents bilans :

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce style de vie ?

La liberté de déplacement : si ça ne nous plaît pas, on part à un autre endroit.

Les rencontres.

La découverte.

La vie minimaliste proche de la nature : la place sur un bateau est limitée et il faut donner la priorité aux pièces détachée et de remplacement, au matériel de réparation. L’air salin et l’humidité abîment tout sur un bateau, alors on n’achète que le strict nécessaire.

Qu’est-ce que vous aimez moins dans ce style de vie ?

L’inconfort : la vie en bateau ressemble à un camping amélioré et quand la météo et la mer sont mauvaises, la vie à bord devient compliquée.

La vie sédentaire : on passe beaucoup de temps sur le bateau, en navigation et il n’y a pas toujours où aller marcher à terre.

Voici d’autres avantages et inconvénients de la vie à bord d’un voilier.

Destinations préférées et pourquoi

Unanimement les îles Canaries. Climat agréable, îles très différentes les unes des autres, coût de la vie pas cher, facilité pour louer une voiture à un prix raisonnable.

Comme il y a très peu de bons mouillages aux Canaries, il faut aller dans les ports et du coup, on peut aller à terre à volonté. C’est donc lié aussi au confort LOL.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs tourdumondistes en voilier ?

Prévoir un budget pour les réparations : les pannes sur un bateau sont imprévisibles. Refaire les voiles, le gréement, faire réparer un moteur, changer les batteries ou l’électronique coûte tout de suite plusieurs milliers d’Euros.

Se former : vous partirez plus sereins et ferez moins de mauvais choix et de bêtises une fois en voyage.

Contact

2 réflexions sur “Dajana et Ivo sur un Bénéteau Oceanis 440 – voilier SILKAP (Suisse)”

    1. LOL C’est compréhensible. Une fois de retour à terre, nous apprécierons d’autant plus le confort terrestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.