Eric sur un Catana 47 – catamaran Mont Blanc (France)

Equipage

Eric : un soixantanaire

Nous avons préparé et commencé le voyage en couple mais maintenant je voyage seul.

Pays

France

Eric du catamaran Mont Blanc

Départ en voyage

Novembre 2017

Style de voyage

A temps plein sans date de fin, tant que la santé me le permet.

Par choix personnel, j’ai arrêté de travailler un peu plus tôt que ce que j’aurais dû pour mes cotisations sociales. Je voulais réaliser ce projet avant d’être handicapé par les problèmes de santé. Le bateau reste tout de même quelque chose de physique et fatigant.

Itinéraire jusqu’à présent

J’ai dû d’abord ramener le bateau en France depuis Martinique (Antilles) pour le préparer pour le voyage.

Ensuite : Méditerranée – Gibraltar – îles Canaries – Sénégal – Cap Vert – Brésil – Argentine (en avion) – Guyane française – Petites Antilles – République dominicaine – Venezuela (en avion) – Los Roques et Los Aves (Venezuela) – Curaçao – Colombie – Panama – île San Andres (Colombie)

Itinéraire pour la suite

Guatemala – Cuba – Bahamas – Petites Antilles – Panama – Océan Pacifique

Expérience en voile avant le départ

Quand j’avais 20 ans, le papa de ma copine avait des bateaux. J’ai pu apprendre quelques rudiments en navigant dessus pendant 2-3 ans. J’ai ensuite renavigué 10-15 ans après avec des amis à Corfu en Grèce.

J’ai également fait énormément de planche à voile ce qui m’a aidé à comprendre les vents, les vagues, le comportement de la mer.

Moi et mon épouse avons vraiment commencé à naviguer en préparant ce projet de tour du monde : formation de voile aux Glénans, navigation accompagnée pendant 3-4 ans sur un catamaran et son propriétaire qui l’a construit lui-même, location de catamarans pour continuer à apprendre.

Un an après, nous avons décidé d’acheter un catamaran.

Décision de partir en voilier

Je me suis réveillé un matin en 2009 et j’ai demandé à ma femme si elle voulait faire un tour du monde en bateau avec moi. Je n’arrive absolument pas à expliquer d’où m’est venue cette idée folle.

Il n’y a rien de rationnel, je n’ai regardé ni l’émission de Thalassa ni lu le magazine Voiles et Voiliers. Je n’avais jamais rêvé de projet de bateau.

Mais j’ai toujours fait beaucoup de projets intuitifs. Beaucoup de choses dans ma vie se sont décidées spontanément.

Bateau

catamaran Cata 47 - Mont Blanc

Catana 47 de 2012, 47 pieds. C’est un excellent bateau pour faire un tour du monde

C’était un bateau de charter, acheté en 2012, 5 ans avant de partir en tour du monde. Pendant 5 ans, le bateau était géré par une grande société de location. En juin 2017, le catamaran est devenu le nôtre. En novembre 2017, nous sommes partis en tour du monde.

Le bateau était dans un mauvais état suite aux 5 années de location. La société de charter n’a fait que les réparations absolument nécessaires. Il a fallu batailler avec elle pour obtenir un maximum de réparations pour remettre le bateau en état.

Pourquoi ce type de bateau ?

Notre choix du voilier c’est tout de suite porté sur un catamaran pour raison de confort, d’espace, de performance et de possibilités financières. Tous les catamarans ne sont pas performants mais le Catana est équipé de dérives qui permettent de mieux remonter au vent.

C’est un bateau qui a une réputation d’être rapide ce que je confirme suite à mon expérience.

Le Catana 47 est facile à manier en solo aussi, on peut faire toutes les manœuvres de voiles depuis le cockpit.

Frais de voyage

2000 à 2500 Euros/mois hors gros travaux. Rien que l’assurance bateau coûte 500 Euros/mois.

Il est difficile à chiffrer les coûts de réparations, ils sont imprévisibles. Mais ces coûts deviennent vite exponentiels sur un catamaran de cette taille (47 pieds).

Un bateau demande un entretien permanent, ainsi que de la prévention, et cela demande un budget.

Qu’est-ce qui te plaît dans ce mode de vie ?

L’aventure, la découverte, ne pas savoir où je dormirai demain, découvrir de nouveau visages, de nouvelles cultures, de nouvelles cuisines. J’aime l’aventure, le changement.

C’est une vie qui n’est absolument pas routinière.

Le bateau, c’est une aventure tous les jours !

Qu’est-ce que tu aimes moins dans ce style de vie ?

Pas grand-chose. Mais aujourd’hui, c’est la solitude parce que je navigue en solo (alors que le début de l’aventure s’est fait en couple).

Destinations préférées et pourquoi ?

Sénégal : un vrai bouleversement de cultures, de gens, d’environnement géographique.

Sine Saloum – des paysages magnifiques, des baobabs, des pélicans, des oiseaux qui volent partout, on est au milieu de la nature. Les gens sont adorables, on ne se fait pas harceler comparé aux Antilles. Il n’y a aucun problème de sécurité.

J’ai raté la Casamance qui est apparemment encore plus belle que Sine Saloum.

Ile de Santo Antão au Cap Vert : une vraie oasis dans l’archipel du Cap Vert. C’est très vert, montagneux, avec des cultures en terrasse. On peut y faire des treks. Il faut laisser le bateau à la marina de Mindelo sur l’île de São Vicente et prendre une navette.

Colombie : le carnaval de Barranquilla avec des centaines de milliers de personnes qui font une fête de manière très conviviale, dans un environnement festif et de sécurité totale.

Faire un trek dans la montagne Cuidad Perdida près de Santa Marta. Visiter la ville de Medellín. Voir La Roca del Peñol (Guatapé) – un lac avec des îlets partout.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs tourdumondistes en voilier ?

Il ne faut pas remettre un projet de voyage en voilier à plus tard. Quand on a ce genre de projet, il ne faut pas traîner pour le réaliser.

On ne sait jamais ce qu’il pourra arriver demain. Plus on attend, plus on risque un obstacle sur la route : un problème de santé, un problème familial, les enfants ou la campagne qui ne veulent plus partir…

Il ne faut pas être obsédé par le fait d’avoir un bateau en parfait état. Un tel bateau n’existe pas.

A partir du moment où vous êtes clair sur le projet et vous avez le bateau, il faut partir ! Le bateau, c’est de l’aventure.

95% des choses que vous allez vivre, vous ne les aurez absolument pas prévues.

Contact

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.