Clearance pour les voiliers aux Antilles (Caraïbes) – Guide

Jolly Harbour à Antigua (Petites Antilles) - formalités d'entrée et sortie pour les voiliers (clearance)

Aux Petites Antilles, vous découvrirez les joies des corvées administratives pour les plaisanciers appelé la clearance. Chaque île est un pays différent, ce qui veut dire des formalités à faire pour pouvoir entrer et sortir de chaque île.

La libre circulation telle que vous la connaissez en Europe vous manquera. Dès que vous quitterez l’Union Européenne, donc après les îles Canaries, de la paperasse, des allers-retours entre divers bureaux et des dépenses en formalités vous attendent.

Suivez notre guide pour préparer votre visite et vos navigations aux Petites Antilles. Nous traitons dans cet article le cas des voiliers de plaisance qui voyagent (comme nous) mais la procédure s’applique également aux plaisanciers qui louent un bateau charter.

Le Covid a compliqué considérablement les conditions d’entrée dans les îles. Les règles changent constamment et il faut se renseigner au préalable auprès des autorités locales sur les conditions les plus récentes.

Qu’est-ce qu’une clearance pour les voiliers ?

La clearance sont des formalités douanières pour les navires de plaisance arrivant sur un territoire ou quittant un territoire. Les plaisanciers doivent déclarer leur arrivée et leur sortie du territoire par la mer en remplissant un document appelé clearance.

Suite à cette déclaration, le voilier (le navire de plaisance) arrivant dans un pays (une île) pourra séjourner dans les eaux territoriales du pays pour une durée déterminée et en exonération de droits et taxes à l’importation. Au-delà de cette durée, le bateau devra soit quitter le pays soit s’acquitter d’une taxe pour pouvoir rester.

En anglais on parle de Customs Clearance.

Qui doit faire les formalités de clearance ?

Tout navire de plaisance qui entre ou quitte les eaux territoriales d’une île est soumis à la procédure de clearance. Le capitaine ou le skipper du bateau se charge de faire la clearance auprès des autorités locales.

Quels documents sont nécessaires pour la clearance ?

Pour faire la clearance d’entrée dans une île antillaise ou un archipel d’îles, il faut présenter :

  • Documents originaux du bateau (acte de francisation pour les bateaux français)
  • Passeports de tous les passagers (sur les îles françaises, une carte d’identité suffit pour les ressortissants de l’Union européenne et de la Suisse)
  • Clearance de sortie de l’île ou du pays de provenance
  • Visa pour les îles américaines (à obtenir avant d’y aller)

Pour la clearance de sortie, il faut présenter les documents du bateau, les passeports et la clearance d’entrée.

Quelles sont les étapes de la procédure de clearance ?

  1. A l’arrivée sur l’île, hisser le pavillon jaune (pavillon Q) signalant aux douanes que vous n’avez pas encore effectué les formalités d’entrée. (Nous ne le faisons pas sur les îles françaises.) Hisser également le pavillon de courtoisie du pays.
  2. Dès que possible et sans tarder, aller aux douanes pour faire les formalités d’entrée, pendant les heures d’ouverture des bureaux et avec tous les documents nécessaires. Vous trouverez les ports d’entrée dans la section suivante « Où faire la clearance ? ».
    Sur les îles anglophones, normalement seul le capitaine ou le skipper va à terre pendant que le reste de l’équipage reste sur le bateau. Mais ils restent assez tolérants si ce n’est pas respecté.
    Habillez-vous convenablement pour faire les formalités sur les îles anglophones.
  3. Faire la clearance aux douanes (customs). Vous obtiendrez un tampon sur le document de clearance.
    Sur les îles anglophones, faire la suite des formalités à l’immigration pour avoir un tampon d’entrée dans le passeport. Et ensuite les formalités aux autorités portuaires. Payer les taxes d’entrée et autres taxes demandées (voir la section « Combien coûte la clearance ? »).
  4. Enlever le pavillon jaune.

En quittant l’île, il faut procéder à la clearance de sortie aux douanes et sur les îles anglophones, faire des formalités supplémentaires à l’immigration (pour obtenir le tampon de sortie dans le passeport) et aux autorités portuaires.

Pour les îles anglophones, vous pouvez faire une pré-clearance avant de venir sur l’île. Ca permet d’économiser du temps à l’arrivée sur l’île car ils auront déjà tout dans le système. Tout se fait informatiquement sur internet :

  • sur sailclear.com : pour les Iles Vierges Britanniques, Anguilla, St, Kitts and Nevis, Montserrat, La Dominique, Saint-Lucie, Grenade, ainsi que Turks and Caicos, République Dominicaine, Curaçao, Bermudes, Iles Cayman
  • sur eseaclear.com : pour Antigua et Barbuda

Procédures suite à la pandémie Covid : vous devez demandez des autorisations et faire les procédures avant d’aller sur l’île. Les îles demandent souvent des tests covid avant et/ou à l’arrivée sur l’île, même pour les vaccinés.

Où faire la clearance sur les îles des Petites Antilles (Caraïbes) ?

Iles des Antilles françaises

Les formalités d’entrée et de sortie se font auprès des opérateurs habilités par les douanes françaises. Il s’agit des marinas, des shipchandlers, des cafés/restaurants, de petits shops ou même des offices de tourismes. Ces points de clearance habilités sont équipés d’un ordinateur des douanes pour la clearance. Vous pouvez la faire pendant les heures d’ouvertures de ces magasins et marinas. Les formalités prennent 5 à 10 minutes.

Points clearance en Martinique :

  • Les Anses d’Arlet
  • Fort-de-France
  • Le François
  • Le Marin (Marina ou au ponton d’essence quai 3)
  • Saint-Pierre
  • Sainte-Anne
  • La Trinité
  • Les Trois-Ilets (Marina de la Pointe du Bout)

Points clearance Guadeloupe :

  • Deshaies
  • Gourbeyre (Marina Rivière-Sens)
  • Pointe-à-Pitre (Marina)
  • Saint-François
  • Îles Les Saintes
  • Île de Marie-Galante

Points clearance Saint-Martin :

  • Anse Marcel
  • Marigot

Points clearance St. Barthélémy :

  • Gustavia

La liste complète des opérateurs habilités avec les adresses et numéros de téléphone se trouve dans les guides gratuits Ti’Ponton et Turquoise.

Iles anglophones et néerlandaises

Les formalités de clearance se font dans les ports d’entrée. Comme il s’agit d’îles indépendantes, vous devrait faire en plus de la clearance également l’immigration et parfois même l’autorité portuaire. Les bureaux de toutes ces administrations se trouvent la plupart du temps l’un à côté de l’autre. Vous pouvez faire les formalités pendant les heures d’ouvertures. Certains ports d’entrée sont fermés le week-end. Les formalités prennent jusqu’à une heure.

Si vous envisagez de rester sur l’île moins de 72 heures, vous pouvez faire la clearance d’entrée et de sortie en même temps.

SUITE AU COVID-19, seuls certains ports sont maintenant ouverts pour l’entrée et sortie du territoire. Vérifiez-les sur le site web du gouvernement de l’île ou sur le site noonsite.com.

Ports d’entrée île de Grenade et Carriacou :

  • St. George’s (la capitale)
  • Tyrell Bay (Carriacou)
  • fermé : Prickly Bay; Port Egmont (Le Phare Bleu Bay); St. Davids

Ports d’entrée Sainte-Lucie :

  • Rodney Bay
  • Marigot Bay
  • fermé : Castries; Soufriere; Vieux Fort

Combien coûte la clearance aux Antilles ?

Iles des Antilles françaises

La délivrance du document de clearance est gratuite. Elle n’est soumise à la perception d’aucun droit ou taxe au profit de l’administration des douanes françaises et droits indirects. Cependant, sur les îles françaises, les opérateurs habilités par la douane pour faire la clearance (bars, shipchandlers, magasins) peuvent cependant demander une participation aux frais. Elle est entre 2 à 5 Euros. Il existe des exceptions rares comme à la Marina de Marigot à Saint Martin où elle est de 15 Euros.

Iles anglophones et iles néerlandaises des Antilles

La procédure de clearance sur les îles antillaises anglophones et néerlandaises est payante. Elle varie entre 15 et 100 Euros (à payer en monnaie locale). Quand on parle de clearance dans ces îles, on sous-entend l’ensemble des procédures pour entrer dans ces îles : clearance, immigration, autorité portuaire. Ces pays sont indépendants et les procédures payantes.

Le prix de la clearance d’entrée dépend de plusieurs variables et incluent différentes choses :

  • Bateau de propriétaire ou bateau de charter (de location)
  • Équipage (propriétaires) ou passagers (des invités ou locataires de charter)
  • Nombre de personnes à bord
  • Longueur du bateau
  • Port dans lequel vous faites la clearance
  • Aide à la navigation
  • Permis de navigation
  • Taxes supplémentaires

Les bateaux de charter payent souvent plus de taxes que les bateaux de propriétaires.

Si vous arrivez en dehors des heures officiels d’ouverture des autorités, comme par exemple le soir ou le dimanche, vous payerez des frais supplémentaires appelé « overtime ». Ils sont d’environ 10 à 50 Euros, éventuellement plus.

La clearance de sortie est parfois payante également, mais normalement beaucoup moins coûteuse que la clearance d’entrée.

Exemple des prix que nous avons payés pour notre bateau 44 pieds et 2 personnes à bord. (1 $EC = env. 0,33 € ; $EC = dollar caribéen)

  • Antigua : entrée 40 $EC à Jolly Harbour, sortie gratuite
  • Iles Vierges Britanniques : entrée 45 $US (mais nous étions 4 personnes à bord, chaque personne paye 10 $US), sortie 0,75 $US (oui, même pas 1 dollar).
  • St. Eustache : 35 $US pour une semaine
  • Grenade : entrée 75 $EC valable 3 mois, au-delà il faut payer chaque mois 75 $EC pour le permis de navigation et 75 $EC/personne pour les visas. Sortie gratuite.
  • Saint-Lucie : entrée 40 $EC à Rodney Bay; overtime 100 $EC

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *